Get our newsletter

Life is unpredictable, and it's essential to be prepared for all eventualities, including the end of your own life. Failing to plan ahead can have devastating consequences for you and your loved ones.
Get our tips now

Anticiper son maintien à domicile pour mieux vieillir chez soi

Soutien et autonomie pour vivre chez soi plus longtemps : le maintien à domicile pour les seniors

Explorez les options et les conseils essentiels pour le maintien à domicile des seniors, abordant les aides disponibles, les équipements et les signes à surveiller pour une vie autonome et sécurisée.

Nous vivons mieux, nous vivons vieux ! C’est un fait, une joie pour beaucoup et un challenge qui nécessite quelques aménagements.

Le vieillissement de la population engendre notamment des questionnements concernant le maintien à domicile des personnes âgées. Ce concept, au cœur des politiques sociales et de santé, répond à un désir profond de nombreux d’entre nous de vivre les années d’or dans le confort et la familiarité de nos foyers. Ce choix, motivé par le désir d’autonomie et le maintien des liens sociaux, nécessite cependant une planification soignée et une prise en compte des divers défis et besoins spécifiques.

Le maintien à domicile : pourquoi et comment ?

Le maintien à domicile n’est pas seulement une question de confort ou de préférence personnelle ; c’est aussi une question de dignité et de qualité de vie. Pour beaucoup, rester chez soi signifie conserver son indépendance, rester dans un environnement familier rempli de souvenirs, et maintenir un lien direct avec la communauté et la famille. Le maintien à domicile favorise l’autonomie, le confort et la continuité dans un environnement familier. Cependant, rester chez soi quand on vieillit présente des défis significatifs, notamment en termes de santé et de sécurité. Cela peut présenter des défis en termes de soins médicaux, d’isolement social et de gestion des situations d’urgence. Les familles doivent souvent évaluer ces avantages et inconvénients pour prendre la meilleure décision possible pour leurs proches.

Pour les familles confrontées à ces décisions, des outils tels que Postumo peuvent offrir un soutien précieux. En tant que plateforme de sauvegarde sécurisée et de gestion d’informations personnelles, Postumo aide à organiser et à sécuriser les données essentielles, simplifiant ainsi la gestion des aspects administratifs du maintien à domicile.

Dans cet article, nous explorerons en détail les différentes facettes du maintien à domicile pour les seniors, des solutions pratiques aux signes de détérioration à surveiller, en passant par les aides financières disponibles and options de soins à domicile. Notre objectif est de fournir une vue d’ensemble pour ceux qui envisagent le maintien à domicile pour eux-mêmes ou pour un proche, en soulignant les ressources et stratégies disponibles pour soutenir cette importante décision de vie.

 

Soutien et autonomie pour vivre chez soi plus longtemps, le maintien à domicile pour les seniors

 

Comprendre le maintien à domicile

D’après le site de l’Health insurance, “90 % des seniors souhaitent rester le plus longtemps possible à leur domicile.“

Le concept de maintien à domicile gagne en popularité, surtout chez les seniors cherchant à préserver leur indépendance tout en vivant confortablement et en sécurité chez eux. Cette option, bien que séduisante, comporte son lot de nuances et de considérations importantes.

 

Définition du maintien à domicile et ses implications pour les seniors

Le maintien à domicile est l’option choisie par une personne âgée pour vivre dans son propre logement plutôt que dans une structure spécialisée comme une maison de retraite. Cette décision implique généralement la mise en place de divers services adaptés à leurs besoins, tels que l’aide à domicile, les soins infirmiers, ou même des aménagements spécifiques du domicile pour garantir leur confort et leur sécurité.

Pour un senior, choisir de rester à domicile peut avoir de profondes implications :

  • D’une part, cela signifie conserver une certaine autonomie, maintenir ses habitudes de vie et rester dans un environnement familier.
  • D’autre part, cela nécessite souvent une organisation et une planification minutieuses pour s’assurer que tous les besoins, qu’ils soient médicaux, sociaux ou quotidiens, soient couverts.

L’implication de la famille et des proches est souvent requise dans la mise en place et la gestion du maintien à domicile. Cela peut aller de l’organisation des soins jusqu’à l’adaptation du logement pour répondre aux besoins spécifiques liés à l’âge ou à la santé.

 

Avantages et inconvénients du maintien à domicile

Voici un tableau comparatif pour mieux comprendre les avantages et inconvénients du maintien à domicile :

Benefits Disadvantages
Environnement familier : les seniors restent dans un cadre connu, rassurant. Isolement social : Risque d’être moins entouré et de se sentir seul.
Autonomie préservée : capacité à conserver un certain contrôle sur sa vie quotidienne. Coûts potentiels : les soins à domicile peuvent être onéreux, surtout si des soins spécialisés sont nécessaires.
Personnalisation des soins : les aides et soins sont adaptés aux besoins individuels. Dépendance envers les aidants : Nécessité d’avoir un réseau de soutien fiable.
Confort et sécurité : Possibilité d’adapter le domicile pour répondre aux besoins de sécurité et de confort. Gestion des soins complexes : les besoins en soins peuvent dépasser ce qui peut être offert à domicile.

 

Aides disponibles pour le maintien à domicile

Si le maintien à domicile des personnes âgées est un choix privilégié par beaucoup, favorisant bien-être et indépendance, il nécessite souvent des adaptations et des services spécifiques qui ont un coût. Heureusement, différentes aides sont disponibles pour alléger le fardeau financier et organisationnel de ces adaptations.

 

Aides disponibles pour le maintien à domicile, visite des aides soignantes

 

Présentation des aides au maintien à domicile pour personnes âgées

Pour les seniors souhaitant rester à domicile, une gamme d’aides est accessible, visant à faciliter leur quotidien et à garantir leur sécurité. Ces aides peuvent prendre la forme de services d’aide à domicile, soins infirmiers ou encore de livraison de repas. Des organismes comme l’Agence nationale des services à la personne offrent un aperçu complet des services disponibles.

En France, des dispositifs comme l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) sont destinés à soutenir les personnes âgées en perte d’autonomie. Cette allocation peut être utilisée pour financer des services à domicile, des adaptations du logement, ou pour payer une aide soignante. L’éligibilité et le montant de l’APA dépendent du degré de dépendance et des ressources de la personne.

 

Information sur les aides financières et les crédits d’impôt disponibles

Outre l’APA, il existe d’autres aides financières et crédits d’impôt pour soutenir le maintien à domicile. Par exemple, la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie propose des financements pour l’adaptation du logement, permettant ainsi aux seniors de vivre de manière autonome et sécurisée dans leur environnement familier.

 

Aides financières pour le maintien à domicile
Plusieurs aides financières existent pour le maintien à domicile des personnes âgées

 

Many crédits d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile sont également une aide précieuse. Ils permettent de déduire une partie des dépenses liées aux services à domicile (aide-ménagère, auxiliaire de vie, etc.) de l’impôt sur le revenu.

 

Comment Postumo peut m’aider ?

Le maintien à domicile demeure le mode de vie majoritaire pour les seniors dépendants puisqu’ils sont sept sur dix à vivre chez eux, seuls ou en couple, chez un proche, ou au sein d’une résidence non médicalisée. Ceci peut s’expliquer par leur souhait de rester chez eux, par le manque de disponibilité dans les établissements spécialisés ou par un reste à charge trop important. La dépendance peut être modérée ou sévère, stable ou évolutive.

Postumo, en tant que plateforme dédiée à la sauvegarde sécurisée, la gestion et la transmission des informations liées aux étapes clés de la vie, offre un soutien considérable aux aidants et leurs proches en leur permettant de récupérer des données indispensables en cas de coup dur et permet également de les accompagner dans l’identification et la demande d’aides pour le maintien à domicile. Avec Postumo, vous pouvez :

  • Organiser et centraliser toutes vos informations essentielles pour les transmettre à vos proches en cas de décès.
  • Gérer à distance le maintien à domicile d’un parent grâce au suivi des signes liés à la détection de la dépendance et bénéficier de conseils pour en appréhender les enjeux.
  • Bénéficier d’une mise en relation avec des partenaires qualifiés de la Silver économie.
  • Assurer la transmission d’un dossier, de contacts ou d’informations dédiées au suivi d’une personne aidée en toute sérénité.

Postumo sert également de guide pour préparer les formulaires de demande et les procédures administratives, souvent complexes et chronophages. En simplifiant ces démarches, Postumo permet aux personnes âgées et à leurs familles de se concentrer sur l’essentiel : le bien-être et la qualité de vie à domicile.

An large éventail d’aides est disponible pour soutenir le maintien à domicile des personnes âgées. Avec l’assistance de plateformes comme Postumo, il devient plus facile de naviguer dans ces options et de bénéficier du soutien nécessaire pour une vie autonome et confortable chez soi.

 

Équipements et technologies pour le maintien à domicile

L’adaptation de l’environnement domestique est cruciale pour le maintien à domicile, en particulier pour les seniors confrontés à des défis de mobilité ou à des troubles cognitifs. Des équipements et des technologies adaptés peuvent transformer une maison classique en un espace sécurisé, confortable et fonctionnel pour les personnes âgées.

 

Quels aménagements pour le maintien à domicile des seniros ?

 

Adapter sa maison pour y rester le plus longtemps possible

Pour vivre de manière autonome et en sécurité à domicile, certaines modifications peuvent être nécessaires. Cela inclut des aménagements comme des rampes d’accès, des barres d’appui dans les salles de bain, ou des revêtements de sol antidérapants. Des ajustements dans la cuisine pour rendre les appareils plus accessibles et l’utilisation de meubles adaptés sont également importants pour réduire les risques de chute et faciliter le quotidien.

Lire  CPAM death benefits: everything you need to know

Le site AgeVillage propose des conseils sur les adaptations domestiques nécessaires pour favoriser le maintien à domicile des seniors. Ces ajustements visent à préserver l’autonomie et la sécurité tout en tenant compte des limitations physiques qui peuvent survenir avec l’âge.

Exemples de matériel pour adapter son domicile avec l’âge

Pour adapter son domicile avec l’âge et favoriser le maintien à domicile, plusieurs types de matériel et d’aménagements peuvent être envisagés. Les solutions varient en fonction des besoins spécifiques de chaque personne, notamment en termes de mobilité, de sécurité, et de confort. Voici une liste non exhaustive d’équipements recommandés :

  1. Aides à la mobilité : Canne de marche, déambulateur, fauteuil roulant, et scooter électrique pour faciliter les déplacements à l’intérieur comme à l’extérieur.
  2. Aides au transfert : Cannes tripodes pour plus de stabilité lors du levage, barres d’appui près des lieux stratégiques comme le lit ou la salle de bain, réhausseurs pour surélever des meubles et faciliter l’accès, et fauteuils motorisés aidant à passer de la position assise à debout.
  3. Équipements pour la salle de bain : Siège de douche ou tabouret adapté pour la douche, marchepied ou coussin élévateur pour la baignoire, réhausseur pour les toilettes, et tapis antidérapants ainsi que des barres d’appui pour prévenir les chutes.
  4. Confort et bien-être : Oreillers et coussins ergonomiques, lit électrique pour ajuster facilement la position de repos, et tablette de lit pour les activités comme lire ou écrire.
  5. Domotique et sécurité : Automatisation des volets, éclairage commandé par détecteur de présence ou télécommande, alarmes, téléphones adaptés, et bracelets connectés pour une assistance rapide en cas de besoin.

 

Faire équiper son logement pour y rester en cas de perte d emobilité ammenager son logement pour rester a domicile Rampe pour se tenir dans la salle de bain dans le cadre d'un maintien à domicile Tensiomètre et maintien à domicile : équiper les seniors pour plus de confort de vie

 

Catalogue de matériel médical et technologies d’assistance pour les seniors

La technologie moderne offre une multitude de solutions pour accompagner les personnes âgées dans leur quotidien à domicile. Les équipements médicaux, comme les lits médicalisés, les fauteuils roulants ou les déambulateurs, jouent un rôle clé dans le maintien de l’autonomie des seniors.

Outre le matériel médical classique, des technologies innovantes comme les systèmes d’alerte médicale, les détecteurs de chute, ou les appareils de télésurveillance médicale permettent une surveillance à distance et garantissent une intervention rapide en cas de problème. Des sites comme SilverEco offrent un aperçu des technologies d’assistance disponibles pour les seniors.

Le site Aide à l’autonomie propose un catalogue de matériel médical adapté au maintien à domicile, tout comme Identités qui propose du matériel médical Handicap & Senior.

 

Comment ces équipements facilitent la vie quotidienne à domicile ?

Ces équipements et technologies ne se limitent pas à fournir un soutien médical ; ils contribuent également à améliorer la qualité de vie à domicile.

Par exemple, les systèmes de domotique permettent de contrôler l’éclairage, le chauffage ou les appareils électroménagers à distance, rendant la maison plus confortable et plus facile à gérer pour les personnes âgées.

L’utilisation de gadgets technologiques comme les tablettes ou les assistants vocaux peut également aider les seniors à rester connectés avec leur famille, leurs amis, ou les services de santé. Ces outils permettent non seulement une communication facile, mais offrent aussi l’accès à des services en ligne, comme la commande de courses ou de médicaments.

L’adoption d’équipements et de technologies adaptés est un facteur clé pour assurer le maintien à domicile des seniors. En facilitant leur vie quotidienne et en assurant leur sécurité, ces outils permettent aux personnes âgées de vivre de manière autonome et sereine dans leur environnement familier. Les avancées technologiques dans ce domaine offrent des opportunités croissantes pour améliorer l’autonomie et le confort des seniors chez eux.

 

Troubles cognitifs et maintien à domicile

Many troubles cognitifs jouent un rôle important dans le choix éventuel d’un maintien à domicile ou d’un départ en environnement médicalisé ou semi-médicalisé. Les troubles cognitifs incluent des conditions telles que la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de dégénérescences ou de démence, représentent un défi considérable, tant pour les individus touchés que pour leurs proches aidants. Comprendre, détecter et gérer ces troubles est essentiel pour permettre un maintien à domicile sécurisé et digne.

 

Trouble cognitif et maintien à domicile : détecter les signes avant coureurs

 

Détecter les troubles cognitifs à temps pour s’organiser

To us, détection précoce des troubles cognitifs est cruciale. Elle permet non seulement d’entamer un traitement plus efficace mais aussi d’organiser le maintien à domicile de manière appropriée. Les premiers signes à surveiller incluent les pertes de mémoire fréquentes, les difficultés à accomplir des tâches quotidiennes, la désorientation temporelle ou spatiale, et des changements d’humeur ou de comportement.

Des ressources comme l’Association France Alzheimer offrent des conseils précieux sur les signes avant-coureurs de la maladie et sur la manière d’aborder un diagnostic avec les professionnels de santé. Une détection précoce permet également de planifier l’avenir, en discutant des options de soins et en mettant en place les adaptations nécessaires au domicile.

Les troubles cognitifs à détecter quand on envisage un maintien à domicile ou un départ en maison de retraite

Quand on envisage un maintien à domicile ou un départ en maison de retraite, il est crucial de détecter certains troubles cognitifs pour assurer une prise en charge adaptée. Voici les principaux troubles à surveiller :

  1. Difficultés avec les notions abstraites : Cela peut inclure des problèmes à comprendre des concepts qui ne sont pas immédiatement tangibles ou visibles.
  2. Perte d’objets ou rangement à des endroits inhabituels : cela peut être un signe de troubles de la mémoire ou de la désorientation spatiale.
  3. Sautes d’humeur et changements de personnalité : des variations brusques d’humeur ou des changements notables dans le comportement habituel peuvent indiquer des troubles cognitifs.
  4. Perte d’intérêt pour les activités préférées : un désintérêt pour des hobbies ou activités qui étaient auparavant sources de plaisir peut être un signe de dépression ou de déclin cognitif.

Il est également important de prendre en compte d’autres symptômes tels que :

  • Capacité de perception altérée : Difficultés à interpréter correctement les stimuli environnementaux.
  • Perte significative de mémoire : Oublis fréquents ou incapacité à se souvenir d’événements récents.
  • Déficience de l’attention : Difficultés à se concentrer ou à rester attentif pendant une période prolongée.
  • Limitation de la capacité de jugement : Difficultés à évaluer les situations et à prendre des décisions éclairées.
  • Problèmes de langage : Difficultés à trouver les mots ou à utiliser un mot à la place d’un autre, ce qui peut entraîner de la confusion.

Ces troubles peuvent être le signe de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la démence à corps de Lewy, ou encore la sclérose en plaques. Une évaluation par un professionnel de santé est essentielle pour déterminer le niveau d’autonomie de la personne et la meilleure forme de prise en charge, que ce soit à domicile avec des adaptations nécessaires ou dans un établissement spécialisé.

 

Impact des troubles cognitifs sur le maintien à domicile

Les troubles cognitifs peuvent affecter de manière significative la capacité d’une personne à vivre de façon autonome. Les tâches quotidiennes deviennent plus difficiles, et les risques de blessures ou d’incidents domestiques augmentent. De plus, ces troubles peuvent engendrer stress et anxiété chez la personne touchée, exacerbés par la perte progressive de ses repères habituels.

To us, présence d’un family caregiver ou d’un professionnel de santé à domicile devient souvent indispensable. Des organismes comme la Haute Autorité de Santé (HAS) proposent des guides sur les meilleures pratiques pour accompagner les personnes souffrant de troubles cognitifs.

 

Solutions et stratégies pour gérer les troubles cognitifs à domicile

Pour gérer les troubles cognitifs à domicile, plusieurs stratégies et solutions peuvent être mises en place :

  • Adaptation de l’environnement : Modifier le domicile pour le rendre plus sûr et confortable, en réduisant les risques de chutes et en facilitant l’orientation.
  • Soins spécialisés : Faire appel à des professionnels formés à la gestion des troubles cognitifs, pouvant offrir des soins adaptés et un soutien psychologique.
  • Technologies d’assistance : Utiliser des dispositifs comme les détecteurs de chute, les systèmes d’alerte médicale ou les applications de rappel pour les médicaments.
  • Activités stimulantes : Encourager des activités adaptées qui stimulent la mémoire et les fonctions cognitives, comme des jeux de mémoire ou des exercices simples.
  • Soutien aux aidants : Les aidants doivent également prendre soin d’eux-mêmes. Des plateformes comme l’Association Française des Aidants fournissent des ressources et un soutien aux personnes qui s’occupent d’un proche atteint de troubles cognitifs.

Bien que les troubles cognitifs représentent un défi important pour le maintien à domicile, une détection précoce, une bonne préparation et l’adoption de stratégies adaptées peuvent grandement aider à gérer cette situation. Cela permet aux personnes atteintes de continuer à vivre dans un environnement familier, ce qui est souvent bénéfique pour leur bien-être général.

Lire  L'enjeu des biens en déshérence : protégez et transmettez votre patrimoine efficacement

 

troubles cognitifs et maintien a domicile

 

Reconnaître les signes de détérioration

Le maintien à domicile des personnes âgées est une solution privilégiée pour de nombreux seniors et leurs familles. Cependant, il est crucial de reconnaître les signes indiquant qu’un maintien à domicile peut ne plus être viable ou sûr.

Identification des signes indiquant qu’un maintien à domicile n’est plus viable

Identifier les signes de détérioration chez les personnes âgées est essentiel pour assurer leur bien-être et leur sécurité. Ces signes peuvent inclure une augmentation des chutes, une difficulté croissante à gérer les tâches quotidiennes, une perte d’intérêt pour les activités habituelles, ou des troubles de la mémoire qui s’aggravent. Des changements dans l’hygiène personnelle ou dans l’alimentation sont également des indicateurs importants.

  • Augmentation des chutes : des chutes fréquentes peuvent indiquer une diminution de la mobilité ou des problèmes d’équilibre.
  • Difficultés croissantes dans les tâches quotidiennes : incapacité à gérer l’hygiène personnelle, les repas ou le ménage.
  • Perte d’intérêt pour les activités habituelles : un signe de dépression ou de déclin cognitif.
  • Changements dans l’alimentation ou l’hygiène : signes de négligence personnelle ou d’oubli.
  • Troubles de la mémoire qui s’aggravent : oublier de prendre des médicaments ou de payer des factures par exemple.

La plateforme Pour les Personnes agées offre des ressources pour aider à identifier ces signes et à évaluer quand un maintien à domicile n’est plus approprié.

 

Détecter les troubles cognitifs en cas de maintien à domicile

 

Évaluation de la nécessité d’un soutien supplémentaire ou d’un changement de cadre de vie

Lorsque les signes de détérioration sont évidents, il devient crucial d’évaluer la nécessité d’un soutien supplémentaire ou d’envisager un changement de cadre de vie. Cela peut impliquer l’introduction d’aides à domicile plus régulières, l’utilisation de services de soins infirmiers à domicile, ou le recours à des structures d’hébergement adaptées comme les résidences services ou les EHPAD.

Le site Santé Publique France propose des informations sur l’évaluation de la nécessité de soutien supplémentaire pour les personnes âgées et sur les options de soins disponibles.

 

Limites et défis du maintien à domicile

Bien que le maintien à domicile offre de nombreux avantages, il existe des limites et des défis spécifiques à cette option, surtout lorsqu’il s’agit de seniors présentant des troubles cognitifs ou des besoins en soins importants.

Les limites du maintien à domicile pour les personnes âgées

Le maintien à domicile peut ne plus être viable lorsque les besoins en soins deviennent trop importants ou lorsque la sécurité du senior n’est plus assurée. Les limites peuvent inclure l’incapacité à accomplir les activités de la vie quotidienne, des problèmes de mobilité sévères, ou des troubles cognitifs avancés nécessitant une surveillance constante.

Any service d’aide à domicile Petit Fils fournit des informations utiles sur les limites du maintien à domicile et sur la manière de reconnaître quand un niveau de soins plus élevé est nécessaire.

Bien que le maintien à domicile soit une option préférée pour de nombreux seniors, il est essentiel de rester vigilant face aux signes de détérioration, d’évaluer régulièrement les évolutions, and connaître les limites de cette solution. La prise de décisions informées et la recherche de solutions adaptées permettront d’assurer la sécurité et le bien-être des personnes âgées tout en respectant leurs souhaits de vieillir dans leur environnement.

 

 

 

La décision de maintenir une personne âgée à domicile ou de la déplacer vers un établissement spécialisé n’est jamais facile. Elle nécessite une évaluation attentive des besoins de la personne, de sa sécurité, et de son bien-être. Le maintien à domicile offre de nombreux benefits, comme le confort de l’environnement familier et la possibilité d’une plus grande autonomie. Cependant, les challenges liés à la détérioration de la santé et la nécessité d’un support accru peuvent rendre cette option moins viable avec le temps.

Les familles et les aidants doivent être attentifs aux signes de détérioration and rester ouverts à la discussion sur les meilleures options pour le bien-être de leur proche. Il est également important de se rappeler que chaque situation est unique et mérite une solution personnalisée. Les outils comme Postumo peuvent jouer un rôle vital dans l’organisation administrative en fournissant une plateforme centralisée pour organiser les informations importantes et faciliter les démarches administratives.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’objectif premier doit toujours être de garantir la qualité de vie, la sécurité et le bien-être. Les discussions autour du maintien à domicile ou de l’alternative d’un établissement spécialisé ne sont pas simplement des questions logistiques, mais des choix qui touchent profondément à la qualité de vie et à la dignité humaine.

En anticipant et en se préparant aux changements potentiels dans les besoins de soins, les familles peuvent s’assurer que leurs proches reçoivent le soutien nécessaire à chaque étape de leur vie. Cela implique non seulement de reconnaître les signes de détérioration mais aussi de comprendre et d’explorer les différentes options de soins disponibles. Avec les bonnes informations et le soutien adéquat, il est possible de naviguer dans ces choix difficiles avec confiance et sérénité.

 

postumo logo

Maintien à domicile : comment Postumo aide les familles

Envisager le maintien à domicile pour un proche âgé peut soulever de nombreuses questions et préoccupations, notamment en termes de planification et d’organisation. Postumo peut vous accompagner à chaque étape :

Postumo permet de rassembler et de stocker en toute sécurité toutes les informations essentielles concernant vos choix, les contacts d’urgence, et les documents importants. Cette centralisation facilite l’accès aux informations en cas de besoin.

Postumo facilite également le relai et la communication entre les membres de la famille et les aidants familiaux, assurant que tout le monde est informé et coordonné dans la prise en charge du proche.

Postumo permet aux proches qui habitent à distance d’un parent, de s’organiser et d’anticiper les besoins.

Enfin, Postumo offre un peu plus de sérénité aux aidants familiaux en les soulageant du fardeau lié aux problèmes de transmission du dossier de la personne aidée en cas de coup dur.

Consulter les modalités d’inscription à Postumo

 

FAQ sur le maintien à domicile

  1. C’est quoi le maintien à domicile ?
    Le maintien à domicile désigne l’ensemble des services et soins apportés à une personne, souvent âgée, pour lui permettre de vivre chez elle le plus longtemps possible. Cela inclut les soins médicaux, l’aide aux activités quotidiennes et le soutien au quotidien.
  2. Qui peut bénéficier du maintien à domicile ?
    Toute personne, principalement les seniors ou les individus avec des incapacités, ayant besoin d’assistance dans les activités quotidiennes ou des soins médicaux, peut bénéficier du maintien à domicile. Cette option est souvent choisie pour favoriser l’autonomie et le confort de vie.
  3. Comment se passe le maintien à domicile ?
    Le maintien à domicile implique l’intervention régulière de professionnels de santé et d’aides à domicile pour des services tels que les soins infirmiers, l’aide ménagère, la préparation de repas, ou l’assistance dans les tâches quotidiennes.
  4. Quelles sont les limites du maintien à domicile ?
    Les limites incluent la difficulté à gérer les cas médicaux complexes, le coût potentiellement élevé des soins continus, et le risque d’isolement social pour la personne âgée.
  5. Quelles sont les aides pour le maintien à domicile des personnes âgées ?
    Les aides peuvent inclure l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), les aides des caisses de retraite, les prestations de certaines mutuelles et assurances, ainsi que les crédits d’impôt pour les services à domicile.
  6. Quand est-il possible de maintenir une personne âgée à domicile ?
    Le maintien à domicile est envisageable lorsque la personne âgée est encore en mesure de vivre de manière relativement autonome mais nécessite une assistance pour certaines tâches ou soins.
  7. Quand une personne âgée ne peut plus rester chez elle ?
    Une personne âgée ne peut plus rester chez elle lorsque son état de santé nécessite une surveillance et des soins constants que le maintien à domicile ne peut plus garantir.
  8. Quelles aides pour les plus de 80 ans ?
    Les personnes de plus de 80 ans peuvent bénéficier de l’APA, de certaines aides des caisses de retraite, des aides sociales locales, et de réductions d’impôts liées aux services à domicile.
  9. Qui paye l’aide à domicile ?
    L’aide à domicile peut être payée par la personne aidée grâce à ses ressources personnelles, avec le soutien de l’APA ou d’autres subventions, ou parfois par des membres de la famille.
  10. Quel est le prix de l’heure d’une aide à domicile ?
    Le prix de l’heure d’une aide à domicile varie selon la région, le type de services fournis et l’organisme fournissant l’aide. Il est souvent compris entre 20 et 30 euros de l’heure, avant déduction des aides et crédits d’impôt.

 

pauline
pauline
Articles: 9

Newsletter Updates

Enter your email address below and subscribe to our newsletter

postumo logo
The first 100 % online platform for automating death notifications
postumo logo
The first 100 % online platform for automating death notifications
Video: discover Postumo's online service